Espoirs et saltos

by Vincent


Sans épiloguer sur le reste, parlons photo. J’ai encore beaucoup de boulot si l’on en croit l’image ci-dessus. Je dirais pour ma défense que j’ai du mal à cadrer correctement via un écran au lieu d’un viseur de réflex. Ce n’est pas complètement faux. Mais c’est surtout une question d’attitude. Je n’arrive à me libérer et à faire les photos que je veux qu’à partir du moment où je suis reconnu et accepté comme photographe dans une situation donnée. Cette acceptation passée, je suis capable de choses qui me surprennent après coup, mais à l’inverse quand ce n’est pas le cas ça donne des trucs comme ci-dessus : des images de loin, mal cadrées, pas assumées. Du boulot, du boulot, du boulot…