Les zooms 4x ou 12x qu’est-ce que ça veut dire ?

by Vincent

Juste après les mégapixels, c’est la principale caractéristique mise en avant par les fabricants sur les appareils photos compacts : zoom 4x, zoom 6x, jusqu’à 20x sur certaines bêtes de course ! Mais le plus est-il le mieux ? Que ce cache-t-il derrière ce chiffre ?

POUR FAIRE SIMPLE

Et mon gros zoom ?

Le chiffre indiqué pour caractériser les zooms correspond à l’amplitude du zoom. Plus ce chiffre est élevé, plus la différence entre les angles de vues au zoom mini et au zoom maxi va être grande, c’est ça qu’on appelle amplitude. Un zoom 3x correspond à une faible amplitude, alors qu’un zoom 12x correspond à une grande amplitude. Avec un zoom 12x, en zoomant à fond vous pourrez donc voir un objet en 12 fois plus grand que lorsque le zoom est au mini.

Grossissement

Le problème, c’est que cette amplitude ne nous dit pas où commence et où fini le zoom. C’est pour ça que je n’ai pas utilisé le terme “grossissement” mais bien “amplitude”. Si vous ne voyez pas où je veux en venir, prenons un exemple avec deux appareils :

Sony TSC T-77 : zoom 4x (35-140mm en équivalent 24×36)

Canon Ixus 870IS : zoom 4x (28-112mm en équivalent 24×36)

Nous avons donc sous nos yeux ébahis deux appareils photo avec un même zoom 4x. Un même zoom ? Justement pas. L’amplitude 4x est bien la même, mais le grossissement n’est pas le même, puisqu’il ne multiplient pas 4 fois la même chose. Le Sony va grossir plus que le Canon car 4 x 35 = 140mm, alors que 4 x 28 = 112mm. Le Sony sera donc meilleur pour prendre des photos de loin, mais le Canon va voir “plus large” grâce à son mini à 28mm (contre 35mm) et sera donc meilleur pour les photos d’intérieur ou de paysage.

Bon, soyons honnêtes, un appareil photo avec un zoom 12x grossira forcément plus que celui avec un zoom 3x, mais attention : nous voyons bien que pour deux valeurs de zoom identiques il peut y avoir des différences de grossissement.

Et concrètement ?

C’est bien beau, mais que choisir comme zoom ? Tout dépend de votre utilisation :

  • Si vous voulez prendre des oiseaux de loin, prenez un appareil photo possédant un zoom avec une valeur maxi la plus élevée possible . Une valeur supérieure à 200 voir 300mm (en équivalent 24x26mm) sera recommandée pour un bon grossissement, peu importe qu’il soit 12x ou 8x.
  • Si vous prenez plutôt des paysages ou des photos d’intérieur, privilégiez un zoom avec un valeur mini la plus faible. On prendra 28mm ou 24mm pour un bon “grand angle” (en équivalent 24x26mm).
  • Si vous ne savez pas ? Prenez le plus joli ! Plus sérieusement le plus polyvalent serait de prendre un appareil avec une grande valeur de zoom (4x minimum) et commençant à 28mm, mais de préférence pas à plus de 35mm. Certains appareils ont un zoom qui commence à 38mm, vous serez vraiment embêtés pour des photos d’intérieur avec tous vos amis, à éviter donc.

POUR ALLER PLUS LOIN

Le compte est bon ?

Bon, vous avez bien compris le principe mais c’est quoi cette histoire d’équivalent 24x36mm ? Et comment on calcule ces chiffres ?

Je vais essayer d’expliquer ça sans rentrer dans trop de détail d’optique, et commencer par un point obscur : la façon dont sont exprimées les caractéristiques des objectifs. Vous voyez sur les objectifs des appareils des tas de petits chiffres bizarres, du genre : 5.8-23.2mm 1:2.8-5.6mm. Mauvaise nouvelle : on ne peut pas tirer grand chose de ces chiffres? en tout cas des deux premiers (les deux derniers qui concernent l’ouverture j’en reparlerai une autre fois). En effet depuis l’avènement des compacts numériques ces chiffres ne sont plus du tout comparables d’un appareil à l’autre. C’est pourquoi on utilise une valeur standard pour les comparer qui est le fameux “équivalent 24×36”.

Des capteurs pas comparables

Sans entrer dans les détails d’optique, ce qui est important dans un zoom, c’est l’angle de vue, à savoir : est ce que je vois large (vous avez tout le grand canyon qui tient dans la photo) ou est ce que je vois étroit (vous pouvez zoomer sur le coyote qui se balade au fond du grand canyon).

Autre paramètre : les appareils photo compacts modernes ont tous des capteurs de taille différente.

Or, les chiffres indiqués sur les objectifs ne vont pas correspondre à un même angle de vue selon la taille du capteur. Pour simplifier le tout, les fabricants indiquent très rarement la taille du capteur, ou alors tout à la fin du livret à la 230ème page.

C’est pour cette raison que pour comparer les angles de vue, on ramène les chiffres à des équivalents en 24 x 36mm. Ces 24 x 36mm correspond à la taille des négatifs des anciennes pellicules argentiques. En cette époque reculée, tout le monde avait les mêmes pellicules (les “capteurs” de l’époque), donc toutes les focales étaient comparables, c’est pour ça qu’on a gardé ces chiffres même si tout ça devient très peu intuitif.

Voilà une liste indicative pour résumer :

moins de 20 mm : ultra grand angle (photos très déformées et étranges)

24 mm : très grand angle (bien pour les paysages)

28 mm : grand angle (bien pour les paysages)

35 mm : léger grand angle (très polyvalent : tous les anciens appareils photos argentiques sans zoom et les jetables avaient une focale d’environ 35mm).

50 mm : focale normale (polyvalent : focale présente sur 3/4 des objectifs des anciens appareils réflex argentiques sans zoom)

80 mm : petit téléobjectif (portrait)

135 mm : téléobjectif moyen (portrait plus serrés)

200 mm : très long téléobjectif (presque trop serré pour du portrait)

300 mm et plus : on s’approche du domaine des paparazzi ou des photographes animaliers.

Et les calculs ? Et les chiffres ?

Vous aviez compris bien sûr, pour un zoom 4x qui mentionne 5.8- 23.2mm, on a bien 5,8 x 4 = 23,2. Ce calcul est toujours vrai en équivalent 24 x 36, puisque cela donne un zoom 35 – 140mm, et que si je ne m’abuse 35 x 4 =140. Le compte est bon.

Par un magnifique calcul d’optique pas trop compliqué mais que je vous épargne, cela veut aussi dire que pour ce zoom 4x les objets seront grossis 4 fois en zoomant du mini au maxi.

Voilà pour aujourd’hui. Ce n’est pas trop le propos de ce site d’expliquer des choses trop poussées, mais si on me réclame, je préciserai ce que sont les focales et comment tout ça se calcule.