Fourre-tout photographique

Category: photoblog

Sous les pins


Film n°92, vue n°08
La Rochelle – France (février 2020)
Yashica 12
Ilford HP5+
Développement au Caffenol CH

World pinhole photography day (Corona version 2020)




C’est le dernier dimanche du mois d’avril : la journée mondiale de la photographie au sténopé, en version confinée évidemment…
4 heures d’exposition pour la première photo, 1 heure d’exposition pour la deuxième, dont 3/4 d’heure à lire Anna Karénine dans le fond…

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
Papier Foma RC développé au caffenol

Regarder vers l’ouest


Une photo qui pourrait sans doute être prise en ces jours confinés…
Plage de chef de baie.
(Toujours “numérisée” avec des bagues allonges)

Film n°92, vue n°11
La Rochelle – France (février 2020)
Yashica 12
Ilford HP5+
Développement au Caffenol CH

L’entrée de la plage


En confinement et sans scanner, j’ai bricolé un système pour photographier les films 120 du début d’année.
Je ne sais pas si le vignetage provient de la prise de vue ou de la technique de numérisation, qui consiste à prendre en photo un négatif en éclairant un fond blanc derrière lui. Je scannerai proprement ce film au déconfinement…

Film n°92, vue n°6
La Rochelle – France (février 2020)
Yashica 12
Ilford HP5+
Développement au Caffenol CH

Le dehors


Je tente une série d’intérieur en lumière naturelle.
En numérique, car privé de scanner et de sortie photo.

Canon 6D + 50 mm F/1.4

Portrait confiné




Je suis bien désolé mais je crains que ce confinement ne soit propice aux autoportraits en peignoir…

Canon 6D + 50 mm F/1.4
Flash Elinchrom 600J
Boîte à lumière Lastolite avec nid d’abeille
Flash Canon 430 EX II

Au musée




Le dernier sténopé avant… un bon moment j’imagine.
Le musée des beaux arts quelques jours avant sa fermeture.

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
2 minute d’exposition
Papier Foma RC développé au caffenol

Portrait soluble #8 – François






Au début du mois, à l’invitation de Lem du Club photo de Quetigny, j’ai proposé une démonstration de portrait au caffenol. C’était le baptême du feu d’un labo mobile longuement réfléchi et péniblement mis au point. Cette grosse boite à roulette me permet de développer le négatif à l’abri de la lumière tout en montrant le processus sur une tablette reliée à une caméra dans la boite. Je tire ensuite un positif par contact avec lequel l’heureux (?) élu peut repartir.
Bon, c’est un peu difficile à expliquer comme ça, mais dès que le confinement sera terminé je pourrai venir chez vous pour faire la démo et relancer la série des portraits solubles (en pause depuis plus de 5 ans).
En tout cas c’était un excellent moment de partage avec tous les membres présents.
Merci à Lem, au Club, et à François pour la pose.

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
4 minute d’exposition
Papier Foma RC développé au caffenol

Le chemin


En mode confinement du weekend, j’écluse des photos que je n’avais pas eu le temps de développer et numériser. Ensuite les sténopés vont forcément être en pose, n’ayant pas trouvé de case sur l’attestation de sortie qui soit compatible avec se balader muni d’un trépied et d’une grosse boite en bois…

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
4 minute d’exposition
Papier Foma RC développé au caffenol

Sous les trains


« Rien de ce qui se décide dans l’urgence n’y survit au delà. »

La Zone du Dehors – Alain Damasio

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
3 minute d’exposition
Papier Foma RC développé au caffenol