Fourre-tout photographique

Tag: lagos

Through the window – analog version







Dernier jour confiné à traiter des photos argentiques en retard en bidouillant une numérisation sans scanner.
Cette fois les quelques photos argentiques faites au Nigeria l’année dernière, toujours par la fenêtre…

Film n°93, vue n°04, 02, 05, 10, 12 et 13
Lagos – Nigeria (novembre 2019)
Pentax ME – 40mm f/2,8
Kodak TriX 400
Développement au Caffenol CH

Through the window – A trip to Lago – Batch #9








Neuvième et dernier batch, la route vers l’aéroport avant le départ, fini Lagos.

Canon IXUS 185

Through the window – A trip to Lago – Batch #8








Huitième batch, un peu de route, un peu de lagune. (2019)

Canon IXUS 185

Through the window – A trip to Lago – Batch #7








Septième batch, cette fois depuis le bateau dans la lagune. (2019)

Canon IXUS 185

Through the window – A trip to Lago – Batch #6








Sixième batch. (2019)

Canon IXUS 185

Through the window – A trip to Lago – Batch #5








Cinquième batch : encore en voiture le premier jour à Lagos. (2019)

Canon IXUS 185

Through the window – A trip to Lago – Batch #4








Quatrième batch : encore en voiture le premier jour à Lagos. (2019)

Canon IXUS 185

Through the window – A trip to Lago – Batch #3








Troisème batch : encore en voiture le premier jour à Lagos. (2019)

Canon IXUS 185

Through the window – A trip to Lago – Batch #2








Deuxième batch : La suite des vues par la fenêtre, toujours en voiture le premier jour. (2019)

Canon IXUS 185

Through the window – A trip to Lago – Batch #1






Lagos n’est pas tout à fait une ville où on se balade comme ça, et je n’y allais pas initialement pour un séjour photographique. Alors quand je l’ai pu, j’ai pris des images, uniquement par la fenêtre – de l’avion, de la voiture, de l’hôtel ou du bateau –  avec un petit compact numérique qui tient dans la poche. Peut-être que cette succession d’images par la fenêtre donnera une idée de la folie de cette ville, qui est un concentré de ce que le monde d’aujourd’hui fait à l’Afrique.

Premier batch : quelque part au dessus du Sahara, puis dans les rues de Lagos (2019)

Canon IXUS 185