Fourre-tout photographique

Tag: photo de rue

Through the window – analog version







Dernier jour confiné à traiter des photos argentiques en retard en bidouillant une numérisation sans scanner.
Cette fois les quelques photos argentiques faites au Nigeria l’année dernière, toujours par la fenêtre…

Film n°93, vue n°04, 02, 05, 10, 12 et 13
Lagos – Nigeria (novembre 2019)
Pentax ME – 40mm f/2,8
Kodak TriX 400
Développement au Caffenol CH

La même direction


Film n°91, vue n°8
Dijon – France (2020)
Yashica 12
Ilford Delta 3200
Développement au Caffenol CL

Chapeau


Film n°89, vue n°12
Narbonne – France (2019)
Yashica 12
Ilford HP5+
Développement au Caffenol CH

Le roi est mort


Film n°89, vue n°7
Yashica 12
Ilford HP5+
Développement au Caffenol CH

Pendant la pause clope


Retour aux photos de rues d’il y a quelques temps. En tête, une chanson de Patrick Coutin (mais pas à la plage).
Film n°75, vue n°12 (Paris, 2013)

Pentax ME + 40mm f/2.8
Kodak Tri-X
Développement au Caffenol CH

Ligne 1


Après un ratage, tenter de se remotiver.
C’est la première fois que je perds des images en loupant un développement. Sensation de perte. Si faire des photos compte autant, il n’est pas compliqué de comprendre combien les perdre est douloureux.
En attendant de comprendre d’où est venu le problème, quelques images en retard numérisées.
Ensuite, essayer de reprendre l’élan caffenol/pellicule un peu coupé pour le moment…

Film n°75, vue n°16, Paris (2013)

Pentax ME – 50 mm f/1.4 SMC
Kodak Tri X 400
Développement au Caffenol CH

Do you see me?

Parce qu’en anglais c’est toujours plus classe.

Film n°74, vue n°13, Dijon (2013)

Pentax ME – 40 mm f/2.8 SMC
Kodak Tri X 400
Développement au Caffenol CH

Redite

Il y avait ce chien, l’été, rue Jean Jacques Rousseau, que j’avais déjà pris.
Redite noir et blanc du regard canin triste.

Film n°74, vue n°2, Dijon (2013)

Pentax ME – 40 mm f/2.8 SMC
Kodak Tri X 400
Développement au Caffenol CH

Les marches du théâtre

Film n°74, vue n°4, Dijon (2013)

Pentax ME – 50 mm f/1.4 SMC
Kodak Tri X 400
Développement au Caffenol CH

Fantôme d’escalator

Mais notre société tend soit à dévaluer les petits conforts, soit à en attendre un peu trop. Nos critères d’un « travail créatif et rempli de sens » sont trop élevés pour survivre à la déception. Notre idéal de « l’amour véritable » pèse trop sur nos relations personnelles. Nous demandons trop à la vie et pas assez à nous mêmes.

Christopher Lasch – La culture du narcissisme

Film n°72, vue n°14, Dijon (2011)

Pentax ME – 40 mm f/2.8 SMC
Kodak Tri X 400
Développement au Caffenol CH